La création d’un site vitrine est un investissement essentiel pour accroître la visibilité de votre entreprise sur le Web. Son coût va dépendre de vos besoins, du type de site que vous souhaitez, mais aussi de votre budget. Il faut également prévoir la somme nécessaire pour maintenir le bon fonctionnement de votre site et ses performances, une fois qu’il sera en ligne. Dans cet article, découvrez combien coûte un site vitrine

Les différentes types de sites vitrines

Il existe divers types de sites vitrines. Ceux-ci étant totalement personnalisables, vous pouvez opter pour un modèle assez basique comme un site plus riche et complexe.

Un modèle de base comporte un petit nombre de pages, un design simple et va à l’essentiel. Ce site vitrine minimaliste vous permet d’être présent sur le Web. Il apporte les informations nécessaires pour vous contacter : adresse, localisation, formulaire de contact. Le coût est compris entre 500 et 3000 euros.

Pour aller plus loin, vous choisirez une formule davantage personnalisable qui donnera une véritable identité à votre projet et comportera plus de fonctionnalités. Le design se base alors sur un template au choix qui est adapté selon les couleurs, polices de caractères, logo, et autres éléments de votre charte graphique. Le site propose plus d’espace pour communiquer autour de l’identité et des valeurs de votre entreprise. Comptez entre 500 et 5000 euros.

Enfin, un site 100 % unique et personnalisé, totalement sur-mesure, sera plus coûteux. Dans ce cas, c’est l’expérience utilisateur qui est privilégiée et donc l’impact de votre communication. Celui-ci ne sera pas seulement visuel, mais touchera à votre image de marque. Ce type de site est un outil idéal pour partager vos valeurs, votre expertise, et convaincre un client de travailler avec vous. Le site vitrine est alors composé d’un grand nombre de pages, d’une structure et d’un design élaborés. Pour ce type de prestations, le tarif varie de 1000 à 20 000 euros.

Pour mieux comprendre ces tarfis vous pouvez également lire notre article : Combien de temps prend la création d’un site vitrine ? 

Le nom de domaine et l’hébergement

Ces services, absolument indispensables, sont inclus dans les prestations. De quoi s’agit-il ?

  • Le nom de domaine désigne le nom unique que vous donnerez à votre site vitrine et qui sera intégré à votre URL ;
  •  L’hébergement est le serveur qui offre l’espace de stockage nécessaire aux données du site, à leur sécurisation et qui lui permet d’être en ligne et accessible aux internautes.

Le choix de l’hébergeur a une grande importance car il joue sur :

  •  Le temps de chargement des pages ;
  •  La vitesse d’affichage sur le site ;
  • Son potentiel de développement.

Ce choix va aussi influencer le coût du site, mais également ses performances.

Parmi les hébergeurs spécialistes du CMS WordPress, il y a :

  • Kinsta : puissant, hautement sécurisé, il favorise une vitesse de chargement élevée et une grande fluidité des données. C’est un service haut de gamme ;
  • Wp Serveur : cet hébergeur français propose une solution simple mais performante. Elle garantit la rapidité du site, et sa sécurisation grâce à des sauvegardes régulières et des mises à jour qui peuvent être automatisées
  • Certains serveurs ne sont pas uniquement spécialisés pour WordPress mais permettent également d’intégrer d’autres types de CMS. O2Switch est un hébergeur français. La solution est plus abordable mais néanmoins performante. Le serveur est puissant et fiable et offre un espace de stockage illimité.

Le CMS (système de gestion de contenu)

Un CMS, ou système de gestion de contenu, permet d’accéder à l’administration de votre site . Ainsi, vous gérez vos contenus sans avoir besoin de toucher au code. Si vous souhaitez modifier des informations, ajouter des images, des vidéos ou des liens sur votre site, vous pourrez le faire avec facilité. Il existe différents types de CMS, mais WordPress est le plus utilisé au monde. Et pour cause, ce logiciel de création est extrêmement intuitif.

Il permet d’intégrer de nombreuses fonctionnalités selon vos besoins, grâce aux plug-ins. Ce sont des extensions qui, une fois ajoutées, gèrent différents aspects, comme la modération des commentaires ou les options d’un formulaire de capture d’e-mail, par exemple. De plus, la prise en main de WordPress est relativement simple. Cela facilite l’exploitation de vos contenus une fois que votre site vitrine est créé.

Le design de votre site vitrine

Celui-ci est également un poste de dépense qui varie en fonction de vos besoins. Avez-vous une identité visuelle déjà définie ?

Si c’est le cas, votre site vitrine sera bâti sur une base existante. Mais si vous devez définir votre charte graphique et créer votre logo, le prix sera plus élevé. Le design de votre site va nécessairement impacter votre communication. Il ne doit donc pas être négligé. Par ailleurs, votre site doit être optimisé afin d’être performant et pour une expérience utilisateur agréable. Un design professionnel doit être responsive, c’est-à-dire disponible sur tablette, ordinateur et smartphone.

La différence de coût entre une agence et un développeur freelance

Vous remarquerez que la différence de tarification entre une agence spécialisée et un développeur freelance est assez conséquente. En effet, le coût d’un site vitrine est bien plus élevé lorsque vous faites appel à une agence. Tous sont des professionnels mais n’ont pas les mêmes dépenses. Une agence Web a plusieurs salariés et externalise peu les tâches mais ses dépenses sont élevées et ses tarifs également. Un développeur freelance, a un statut d’indépendant mais cela ne l’empêche pas de collaborer avec d’autres freelances pour bénéficier de leur expertise. Notamment :

  • Un graphiste qui travaille le design et l’habillage du site et peut être amené, au préalable, à définir l’identité graphique de celui-ci ;
  •  Un rédacteur Web qui rédige l’ensemble des contenus du site : page de présentation, page « à propos », services, contact, et articles de blog.

Un freelance vous proposera pour un site simple et minimaliste, une fourchette de prix qui va de 500 à 1000 euros et jusqu’à 10 000 euros pour un site Web sur mesure. Une agence, quant à elle, situera ses tarifs plutôt entre 1000 et 3000 euros pour un site basique et jusqu’à 20 000 euros pour un site haut de gamme. Selon les cas, vous pouvez passer du simple au double.

Une stratégie SEO pour votre site Web

Lorsque votre site vitrine est créé, il doit être visible. Or, sans stratégie SEO, le risque est que celui-ci ne trouve pas sa cible. Le référencement naturel est un levier pour attirer les clients à vous via votre site. Grâce à diverses techniques, votre site vitrine peut se positionner plus facilement dans les résultats de Google et devenir attractif :

  • L’expérience utilisateur doit être au cœur du site grâce à sa structure et son maillage interne. Ainsi, un visiteur doit pouvoir naviguer aisément et trouver rapidement les informations nécessaires ;
  •  Le site doit gagner en notoriété grâce à l’obtention de backlinks de qualité (liens d’autres domaines qui pointent vers le vôtre) ;
  •  Le contenu du site nécessite d’être optimisé grâce à un univers sémantique qui correspond à votre activité. Cela demande la définition de mots-clés sélectionnés en fonction de ce domaine mais aussi du volume de recherche sur Google ;
  •  Le référencement local qui vous donne une portée sur une zone géographique ;
  •  L’obtention d’avis clients sur Google qui contribuent à votre notoriété ;
  •  La diffusion de contenus sur les réseaux sociaux qui apporte une autre source de trafic.

Cette stratégie nécessite un suivi régulier et une production de contenu en continu afin que le site vitrine soit bien référencé sur le long terme. Ces techniques sont très efficaces et permettent de gagner un trafic qualifié. Elles permettent que le visiteur trouve votre entreprise sur le Web et vienne naturellement à vous.

La maintenance du site vitrine

Lorsque votre site vitrine est en ligne, il a également besoin de maintenance. Il s’agit de toutes les actions nécessaires à la gestion et aux mises à jour de ce dernier. Tout cela permet de vérifier que le site fonctionne bien et qu’il n’y a aucun problème pour les utilisateurs. Cela garantit aussi qu’il reste sécurisé.

C’est un travail de veille et une assurance pour votre site de rester performant et visible. Cette prestation inclut généralement l’hébergement du site sur un serveur, les mises à jour de wordpress et de ses extensions, ainsi que des sauvegardes externalisées et des restaurations en cas de piratage.

Les prestations plus avancées incluent des scans de sécurité, du monitoring et des rapports mensuels, voire la mise en place d’une stratégie SEO conjointe. Pour la maintenance de votre site vitrine, comptez entre 30 et 300 euros par mois environ.

  • L’expérience utilisateur doit être au cœur du site grâce à sa structure et son maillage interne. Ainsi, un visiteur doit pouvoir naviguer aisément et trouver rapidement les informations nécessaires ;
  •  Le site doit gagner en notoriété grâce à l’obtention de backlinks de qualité (liens d’autres domaines qui pointent vers le vôtre) ;
  •  Le contenu du site nécessite d’être optimisé grâce à un univers sémantique qui correspond à votre activité. Cela demande la définition de mots-clés sélectionnés en fonction de ce domaine mais aussi du volume de recherche sur Google ;
  •  Le référencement local qui vous donne une portée sur une zone géographique ;
  •  L’obtention d’avis clients sur Google qui contribuent à votre notoriété ;
  •  La diffusion de contenus sur les réseaux sociaux qui apporte une autre source de trafic.

Cette stratégie nécessite un suivi régulier et une production de contenu en continu afin que le site vitrine soit bien référencé sur le long terme. Ces techniques sont très efficaces et permettent de gagner un trafic qualifié. Elles permettent que le visiteur trouve votre entreprise sur le Web et vienne naturellement à vous.

Pour résumer :

Le coût de votre site vitrine dépend :

  • Du type de site que vous souhaitez ;
  • De l’hébergeur choisi et du CMS ;
  • Du travail de design préalable et de la production de contenu à prévoir ;
  • Du choix d’une agence ou d’un freelance ;
  • De la solution de maintenance choisie ainsi que l’ajout d’une stratégie SEO.

Ces articles pourraient vous intéresser :

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *